À la Une

Actualité

  1. Le TTIP : la pire menace pour les peuples d’Europe

    Raoul Marc Jennar, qui fut consultant auprès du groupe parlementaire européen Gauche unitaire européenne pour les questions liées à la mondialisation, nous a fait parvenir la première partie d’une analyse sur le projet d’accord de libre échange entre l’Union européenne et les États-Unis, nommé Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (PTCI, TTIP en anglais). Avec son accord, nous publions ici l’intégralité du texte. …

    Lire la suite
  2. Le tittytainment : une stratégie douce pour endormir la vigilance des populations…

    Quand la société devient une mère castratrice Connaissez-vous Vance Packard ? Il fut le premier, avec son ouvrage The Hidden Persuaders1, à attirer dès 1957 l’attention du public sur les techniques de manipulation mentale. Vous savez, ces techniques que la loi antisecte a  finalement renoncé à interdire… peut-être parce qu’elles sont plus souvent utilisées par les publicitaires que par les sectes. …

    Lire la suite

Pornic

  1. Casino au fond de la ria à Pornic : Boënnec partouché-coulé ?

    Source : Breizh Journal (http://breizhjournal.wordpress.com/2013/05/20/casino-au-fond-de-la-ria-a-pornic-boennec-partouche-coule/) S’il y a un sujet qui fait du reuz – du bruit – à Pornic, charmante station balnéaire de l’extrême-sud de la Bretagne blottie sous son petit château qui constituait jadis une pièce maîtresse de la défense bretonne, c’est bien l’aménagement de la ria, cette extrémité du canal de la Haute-Perche dont personne n’a vraiment jamais su que faire. Avant que n’apparaisse l’actuel projet municipal, qui ne préconise rien de moins que l’urbanisation complète de cette vallée inondable, le reculement de la gare et le déplacement du casino vers le fond de la ria. …

    Lire la suite
  2. Municipales 2014 : Un agriculteur tête de liste de gauche à Pornic

    130326164130404_14_000_apx_470_

    On sait désormais qui se confrontera, pour la gauche, au maire de Pornic Philippe Boënnec, aux municipales de 2014. Philippe Gautreau, un agriculteur de 55 ans, sera la tête de liste « des forces de progrès » (pour le PS, le Front de Gauche, Europe Ecologie Les Verts…). Il a été élu par les adhérents de l’association Ensemble autrement, qui soutient les élus de l’opposition. …

    Lire la suite
  3. Gestion de l’eau à Pornic : encore 12 ans d’argent public gaspillé !

    SIAEP

    La Lettre aux abonnés du Syndicat intercommunal d’alimentation en eau potable du Val Saint-Martin, qui a été déposée dans nos boîtes aux lettres, annonce que Veolia Eau s’est vu à nouveau confier la délégation de service public de gestion d’eau potable pour une durée de 12 ans, à compter du 1er janvier 2013 ! Pourquoi donc, pour la première fois, un contrat aussi long ??? C’est sans doute la meilleure stratégie, pour la Municipalité actuelle, dans une optique néolibérale de privatisation des biens publics, de verrouiller son partenariat avec le privé, au cas où elle perdrait, en 2014, les prochaines élections… …

    Lire la suite

Environnement

La dette publique

Le banques

  1. L’argent doit redevenir un bien public

    Par Alain Silvestre le 22 décembre 2012 à 12:14. Sources : Source Depuis plusieurs mois, il ne se passe pas un jour sans que l’on nous explique qu’il faut sauver le système bancaire, de tel ou tel pays Européen, sinon c’est la faillite des états, la recession, le blocage des investissements des PME, l’augmentation du chômage…. Ce domaine est donc un domaine d’activité hautement stratégique pour nos états ! Dans nos états dit démocratiques, d’habitude, les domaines d’activité stratégique (armenent, Hight tech, nucléaire….) sont sous contrôle de l’état. Pourquoi la finance ne le serait elle pas, puisqu’elle peut mettre à terre un pays tout entier (exemple : la Grèce). De plus, en ces temps difficiles, La Finance dégageant malgrè tout des milliards de bénéfices, cet argent, la rente liée a la création monétaire , capter par l’Etat, permettrait de dégager des marges de manœuvre budgétaires très significatives et permettrait de financer l’ensemble des prestations sociales pour le bien être et la stabilité de l’ensemble de la société. …

    Lire la suite
  2. Pour une vraie séparation des banques d’affaires et de dépôts

    Sources : http://lekaleidoscope34.canalblog.com/ Par Laurent Beaud le 27 décembre 2012 à 21:53 dans DISCUSSIONS LIBRES La crise financière qui nous frappe depuis 2007 est l’aboutissement de quarante années de financiarisation qui ont laissé notre économie exsangue. Le seul levier pour recouvrer une émission de crédit capable de relancer notre appareil productif, de créer des emplois qualifiés en masse et de redresser les comptes sociaux, est une séparation stricte entre, d’une part, banques de dépôt et de crédit, et d’autre part, banques d’affaires et de marché. …

    Lire la suite

Alimentation

  1. Un maïs OGM de Monsanto soupçonné de toxicité

    Tumeurs mammaires chez les femelles, troubles hépatiques et rénaux chez les mâles, espérance de vie réduite sur les animaux des deux sexes… L’étude conduite par le biologiste Gilles-Eric Séralini (université de Caen) et à paraître dans la prochaine édition de la revue Food and Chemical Toxicology fait grand bruit : elle est la première à suggérer des effets délétères, sur le rat, de la consommation d’un maïs génétiquement modifié – dit NK603, commercialisé par la firme Monsanto – associé ou non au Round-Up, l’herbicide auquel il est rendu tolérant. …

    Lire la suite
  2. Le bio, meilleur pour la santé

    Une nouvelle étude sur les produits bio, publiée le 4 septembre par la réputée revue américaine Annals of Internal Medicine, a jeté le trouble dans les esprits. Selon le compte rendu que l’agence Reuters a fourni, les produits bio ne seraient pas meilleurs pour la santé que ceux dits conventionnels, c’est-à-dire pour lesquels des pesticides de synthèse ont été utilisés. …

    Lire la suite

Le nucléaire

  1. Fukushima : la compagnie Tepco admet avoir minimisé le risque de tsunami

    1619549_3_4b16_en-decembre-2011-tepco-avait-rendu-public-un_c87f55a92d2d19872883d49a5d72ae55

    La compagnie d’électricité japonaise Tepco, qui opère la centrale nucléaire de Fukushima, a admis pour la première fois vendredi 12 octobre qu’elle avait minimisé le risque de tsunami par peur d’une fermeture pour améliorer la sécurité.\ »Il existait une peur latente d’une fermeture jusqu’à ce que des mesures draconiennes de sécurité soient mises en place\ », indique Tokyo Electric Power (Tepco) dans un rapport intitulé \ »Politique fondamentale pour la réforme du dispositif nucléaire de Tepco\ ». …

    Lire la suite
  2. Nucléaire : taux de suicides élevé à La Hague, Areva mis en demeure

    L’Etat a mis en demeure l’usine Areva La Hague (Manche) de mettre en place un plan d’action après avoir notamment relevé un taux anormalement élevé de suicides de salariés. \ »Le chef de la santé au travail de Areva NC La Hague a souligné dans le rapport d’activité 2011 un taux de fréquence des suicides au sein de l’établissement trois fois supérieur à la moyenne de la Manche, elle-même supérieure à la moyenne nationale\ », écrit la directrice de l’unité territoriale de la Manche de la Direction régionale des entreprises, de la concurrence et de la consommation, du travail et de l’emploi, Christine Lesdos, dans une mise en demeure révélée par le quotidien local, la Presse de la Manche. …

    Lire la suite
  3. Non, Monsieur Montebourg, le nucléaire n’est pas une filière d’avenir !

    \ »Le nucléaire est une filière d’avenir\ », estime Montebourg Le Monde.fr avec AFP | 26.08.2012 à 19h06 • Mis à jour le 26.08.2012 à 20h40 Arnaud Montebourg, ministre français du redressement productif, a assuré dimanche 26 août sur BFM TV que \ »le nucléaire est une filière d’avenir\ » tout en reconnaissant qu’il fallait qu’il soit \ »rééquilibré\ ». …

    Lire la suite

Notre chère république

  1. Comment les députés gèrent leurs frais de représentation

    Englué dans un scandale de notes de frais, le speaker britannique a démissionné. Cela peut-il arriver en France ? Après deux semaines d’intenses polémiques outre-Manche, le travailliste Michael Martin a fini par annoncer mardi qu’il démissionnerait le 21 juin. La faute à un scandale de notes de frais auquel le speaker de la Chambre des communes en Grande-Bretagne -l’équivalent du président de l’Assemblée nationale en France- est accusé d’avoir rechigné à mettre un terme, en plus d’y avoir contribué en personne. …

    Lire la suite
  2. Les députés européens se votent une augmentation de 1500 euros !

    Les députés européens ont ignoré les appels à l’austérité imposée par la crise et se sont alloués hier une augmentation de 1 500 euros par mois de leurs budgets de frais d’assistants. Les députés européens ont une rémunération mensuelle de 7 956,87 euros avant impôts et bénéficient d’une enveloppe mensuelle de 19 709 euros pour rémunérer leurs assistants. C’est cette enveloppe qu’ils viennent d’augmenter à 21 209 euros. Avec ce vote, les dépenses du Parlement européen augmenteront de 13,2 millions par an. Ce vote, dénoncé par les Verts qui le jugent « irresponsable » va à l’encontre de l’appel lancé par la Commission européenne, invitant les institutions à réduire leurs dépenses de fonctionnement. « Voter une augmentation du budget pour les assistants des députés européens en période d’austérité et de coupes budgétaires partout en Europe est tout simplement insensé », a déploré l’eurodéputée verte allemande Helga Trüpel, membre de la commission des Budgets. L’augmentation a été votée par les élus conservateurs, avec le soutien des socialistes, a-t-elle souligné. Pour elle, « Le vote des socialistes en faveur de cette augmentation montre clairement une déconnexion avec les réalités ». …

    Lire la suite

Remonter